Dries Mertens

Le petit Diable devenu très grand

Dans les rues napolitaines, la réputation de Dries Mertens n’est plus à faire. Arrivé dans un relatif anonymat, le Diable rouge est, aujourd’hui, un élément qui compte dans le Calcio. Ses prestations sous les couleurs de Naples ont rapidement levé le scepticisme qui avait gagné les supporters après ses premières sorties. Sorti de son confort néerlandais, il lui a, en effet, fallu quelques semaines avant de parfaitement digérer la différence de niveau entre la Eredivisie et la compétition italienne. Confronté à une rude concurrence, il lui a également fallu s’adapter à un nouveau mode de vie et, surtout, une nouvelle langue. Mais cet écueil a rapidement été franchi. Lorsqu’il a fait son entrée dans la salle de presse du club pour l’interview, il conversait tranquillement en italien avec l’attaché de presse local. Même s’il donne le sentiment, de temps en temps, de chercher ses mots, son aisance impressionne. Physiquement, il a pris une nouvelle envergure avec une musculature plus développée mais aussi un teint nettement plus hâlé.

Outre son apparence extérieure, son football a bien évolué depuis ses premiers pas sur le sol italien. Il a compris que pour s’imposer au plus haut niveau, il devait être plus décisif dans le dernier geste et ne pas tout le temps chercher à épater la galerie. Au-dessus du lot aux Pays-Bas, il a encore augmenté d’un cran son niveau pour pouvoir s’imposer dans une équipe napolitaine bien décidée à se mêler encore plus à la lutte pour le titre dans les prochains mois. Cela lui a, avant tout, permis de remonter dans la hiérarchie offensive de l’équipe nationale. Dépassé par Eden Hazard et Kevin De Bruyne, voire Zakaria Bakkali en début de campagne, il a impressionné lors de la réception de la Côte d’Ivoire, se présentant même comme un possible candidat à un poste de titulaire durant la prochaine Coupe du Monde. Une promotion qui ne serait pas pour déplaire aux supporters, particulièrement friands de ses envolées offensives depuis qu’il a fait ses premiers pas avec les Diables rouges, il y a quatre ans déjà.


Vous aimez redzone ?  Continuez l’expérience en nous suivant sur :

Facebook  /  Instagram  /  Twitter  /  Youtube

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top