Diables rouges

Les chiffres les plus fous des Diables rouges: dimanche, à Bruxelles, il y avait 4 fois plus de bruit que pour un dimanche normal

- 832157159 B979066797Z - Les chiffres les plus fous des Diables rouges: dimanche, à Bruxelles, il y avait 4 fois plus de bruit que pour un dimanche normal -  actu diables rouges

Les Diables rouges vous et nous ont fait vibrer, dimanche. En attendant qu’ils remettent le couvert ce vendredi contre les Gallois de Bale, nous avons cherché les chiffres les plus fous qui les concernent. Dimanche, par exemple, on était plus de 4 millions de téléspectateurs à suivre le match contre les Magyars. Pas mal pour un petit pays qui compte à peine 11 millions d’habitants!

Le préféré d’entre tous est assurément Eden Hazard. Le Brainois a enfin affiché toute sa classe avec un maillot belge sur le dos. Il est largement le plus suivi sur les réseaux sociaux avec 8,6 millions d’abonnés sur Facebook, 4,5 millions de followers sur Twitter ou encore 5,5 millions de personnes qui le regardent sur sa page Instagram. Et pourtant, c’est sans doute le Diable qui étale le moins sa vie pour le moment, trop concentré qu’il est par son rôle de capitaine. Dans les 10 chiffres que nous vous livrons dans nos éditions de ce mardi, il n’y a pas celui qui suit.

C’est le chiffre « 2», le nombre de Hertz, soit la fréquence à laquelle les gens ont sauté, dimanche à Bruxelles, au rythme de deux sauts par seconde. Thomas Lecocq, chercheur en sismologie à l’observatoire royal de Belgique précise encore que, dimanche, le bruit enregistré était quatre fois plus important qu’un dimanche normal. «Quand on enregistre le bruit de la ville de manière continue», précise-t-il. Pas de quoi affoler les sismographes cependant. «C’est de l’ordre de quelques micromètres par seconde».

La suite de notre reportage dans nos éditions de ce mardi et sur support numérique

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top