Euro 2016

Thomas Meunier se dévoile sur sa vie au PSG et l’Euro 2016: “Certains joueurs n’ont pas du tout été à leur niveau”

- 2090610414 B979486172Z - Thomas Meunier se dévoile sur sa vie au PSG et l’Euro 2016: “Certains joueurs n’ont pas du tout été à leur niveau” -  actu diables rouges

Transféré cet été du FC Bruges au Paris Saint-Germain, le Diable rouge Thomas Meunier, révélation de l’Euro 2016, vit un rêve en France. Mais il ne compte pas se reposer sur ses lauriers.

C’est à Saint-Germain-en-Laye que Thomas Meunier a accepté de se confier sur sa carrière au PSG, et ses débuts au sein du nouvel ogre du football français. «Cela commence tout doucement à devenir réel», confie-t-il. «Quand j’ai signé, tous les gens me disaient – tu as signé au PSG. Je ne m’en rendais pas vraiment compte. Petit à petit, avec le stage, les entraînements, je me suis aperçu que c’était un autre monde que le Club de Bruges ou Virton, notamment quand on perçoit l’engouement médiatique. Quand je vois comme je suis sollicité alors que je ne suis pas connu, je n’ose imaginer la vie de David Luiz».

Et il confirme que ce choix n’est pas un hasard: «Le but était aussi de trouver une équipe qui disputait la Ligue des Champions. L’Europa League, je l’avais déjà vécue trois fois avec Bruges, j’avais envie de quelque chose de nouveau. Naples répondait à ce critère mais quand le PSG se montre, tu ne réfléchis pas longtemps! Dès qu’ils ont manifesté leur intérêt, dans ma tête, c’était fait. Au niveau familial, Paris, c’est le top. On n’est pas très loin de la Belgique…»

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Il garde toutefois une déception, l’Euro 2016 avec les Diables rouges. Notamment par rapport à la prestation de certains joueurs du groupe belge: «La presse s’est focalisée sur Wilmots. Il en a tellement pris plein la figure qu’on a oublié le reste. Quand on gagnait, c’était grâce à un Hazard magnifique mais quand on perdait, c’était la faute de Wilmots. Ça a été une erreur de remettre tout sur lui car certains joueurs n’ont pas du tout été à leur niveau. Des joueurs dont on attendait beaucoup plus». Il précise ce qu’il manque aux Diables pour enfin gagner des grands tournois: «Il faut faire bloc derrière l’entraîneur! Et à l’Euro 2016, une partie était pour, une partie contre et une partie n’avait pas d’avis».

> Découvrez l’interview complète de Thomas Meunier sur le PSG, sa relation avec l’entraîneur Emery, les Diables rouges, sa relation avec Marc Wilmots et ses prétentions pour l’avenir, dans nos éditions sportives de ce samedi 20 août (PDF, liseuse numérique, applications iOS et Android).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top