Diables rouges

Roberto Martinez répond aux critiques: “Les joueurs sont touchés par ce qu’il s’est passé cet été”

- 1783939764 B979608102Z - Roberto Martinez répond aux critiques: “Les joueurs sont touchés par ce qu’il s’est passé cet été” -  actu diables rouges

Le sélectionneur fédéral a tenu à répondre au public quant à la mauvaise prestation de l’équipe nationale face à l’Espagne, réaffirmant son ambition de gagner la Coupe du monde en 2018.

Dans une longue interview accordée à la télévision publique flamande VRT et à la télévision publique francophone RTBF, le nouveau sélectionneur de l’équipe nationale belge de football Roberto Martinez est revenu plus en profondeur sur les critiques faites à ses joueurs suite à la défaite contre l’Espagne (0-2), lors du premier match amical de la formation belge depuis l’échec en quart de finale de l’Euro. La défaite a été difficile à avaler pour beaucoup, et cela s’est entendu avec des huées après la rencontre au Stade Roi Baudouin mais aussi de nombreuses critiques publiques au lendemain de ce revers.

«J’ai été quelque peu surpris, mais je comprends la déception des supporters», confie Roberto Martinez. «Je leur garantis toutefois que les joueurs donnent tout. En ce moment, nous avons plus besoin que jamais des supporters».

Il revient également sur son ambition de gagner la Coupe du monde 2018, en Russie, pour laquelle les joueurs doivent d’abord se qualifier. Cela passe notamment par un succès, ce mardi, contre Chypre (20h45, à Nicosie). «Nous devons avoir l’ambition de gagner la Coupe du monde», relance Martinez. «Nous devons faire la différence entre où nous sommes maintenant et où nous souhaitons aller. Après le match contre l’Espagne, nous avons appris que nous étions peut-être plus éloignés de cet objectif que ce qu’on pensait initialement».

«Les joueurs veulent porter haut les couleurs du pays»

«Toutefois, ce match n’a rien changé concernant mes espoirs envers ces joueurs. Nous avons en effet beaucoup de travail en vue mais c’est le cas aussi dans d’autres pays. Je reste convaincu que les bons ingrédients sont là, mais que nous n’avons pas encore la bonne recette. (…) Ça m’a beaucoup surpris à quel point les joueurs sont touchés par le résultat face à l’Espagne et par ce qui s’est passé pendant l’été. Mais ils ont démontré une volonté incroyable de porter haut les couleurs du pays. Et c’est très important. (…) Nous devons vite commencer à gagner, car nous n’avons pas beaucoup de temps. Nous misons la perfection dans les 20 mois qui viennent. Les qualifications sont une manière de progresser et d’apprendre, et nous devons trouver une manière de chercher des résultats positifs. Mais nous pourrons certainement voir le produit final de cette progression dans 20 mois», confie Roberto Martinez, optimiste.

«Le talent est bien là, maintenant nous devons travailler sur le plan mental. Nous devons former un vrai bloc. Mais gagner tout le temps est difficile et gagner des titres se joue sur des détails. Dans tous les cas, nous savons où nous nous situons», relate le sélectionneur fédéral, décidé à faire taire les critiques au plus vite. «Je me concentre sur mon travail (…) et c’est important pour moi de pouvoir montrer aux critiques, dans deux ans qu’ils avaient en fait tort». Rendez-vous en 2018, donc?

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top