Diables rouges

Toby Alderweireld réagit aux critiques des supporters: “Le public a raison, mais pas entièrement”

- 281052118 B979607168Z - Toby Alderweireld réagit aux critiques des supporters: “Le public a raison, mais pas entièrement” -  actu diables rouges

Le défenseur de Tottenham avoue comprendre quelque peu les critiques des supporters des Diables mais il veut un peu plus de soutien du public lors des prochaines rencontres de l’équipe nationale.

Les critiques dont ils ont fait l’objet dans la presse, après leur défaite contre l’Espagne (0-2), jeudi soir en match amical, mais aussi les sifflets du public pendant le match et surtout à leur rentrée au vestiaire, ont passablement gâché les retrouvailles des Diables rouges.

«C’est dommage mais cela fait partie du job», admet toutefois Toby Alderweireld, relativement blindé avec ses 62 capes. «Il faut comprendre les gens, déjà très déçus de l’élimination contre le Pays de Galles en quart de finale de l’Euro, qui s’étaient déplacés pour assister au renouveau incarné par Roberto Martinez. Or ils n’ont rien vu du tout, ou plutôt une démonstration de la Roja qui faisait quasiment tout ce qu’elle voulait. Ces sifflets sont donc logiques. Mais les gens doivent aussi comprendre que sans leur soutien, on n’y arrivera pas ou beaucoup plus difficilement. Et aussi que ce n’est pas une question de mentalité comme je l’ai lu et entendu un peu partout. Les Espagnols monopolisaient le ballon comme aucune autre équipe ne sait le faire aussi bien. Du coup, on n’arrivait jamais à l’intercepter et on arrivait toujours en retard. Ce n’est pas normal, bien sûr, mais cela a aussi donné la fausse impression qu’on ne se livrait pas à fond. Or tout le monde a donné tout ce qu’il avait».

«On ne peut pas tout changer en une semaine»

«C’est donc au niveau du jeu qu’il faut pointer les manquements», poursuit Toby Alderweireld. «On avait au départ l’intention d’imposer le nôtre, mais c’est l’Espagne qui a dicté sa loi. Elle nous a montré le niveau à viser pour espérer atteindre nos objectifs, et on va maintenant travailler dans cette optique. Le nouvel entraîneur a besoin d’un peu de temps. Il sait où on en est et où il veut nous mener. On ne peut cependant pas tout changer en une semaine et il va falloir s’adapter. Mais en attendant, on ne peut plus perdre autant de ballons et de duels que jeudi. C’est élémentaire. On a en effet absolument besoin d’un bon résultat à Chypre. Il faut rester positif et s’efforcer de réaliser ce que l’entraîneur demande. On me dit que je dois davantage jouer un rôle de leader mais ce n’est pas facile car je suis déjà très occupé par ma propre prestation. Je suis cependant toujours prêt à aider ou conseiller les autres. Peut-être qu’on ne s’engueule pas assez, mais ce n’est pas facile non plus (sous-entendu: ‘vous m’imaginez en train de crier sur Hazard ou De Bruyne pour qu’ils défendent un peu plus?’). Même pour Vincent (Kompany) quand il est là. Enfin j’espère que mardi à Chypre, on effectuera un premier petit pas dans la bonne direction. Et surtout qu’on gagnera car il nous faut ces 3 points», conclut le défenseur belge de Tottenham.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top