Diables rouges

Dries Mertens : « Le coach ne m’explique pas pourquoi je n’ai pas ma chance » (vidéo)

- 1948662241 B979888704Z - Dries Mertens : « Le coach ne m’explique pas pourquoi je n’ai pas ma chance » (vidéo) -  actu diables rouges

Le médian de Naples est apparu quelque peu pessimiste par rapport à sa position au sein de l’équipe nationale.

S’il continue de faire les beaux jours de Naples en Serie A, Dries Mertens semble pour l’instant coincé dans une position de « super-remplaçant » au sein de l’équipe nationale. Une situation qu’il semble moins bien vivre au fil des sélections. « Je dois accepter les choix du coach, notamment par rapport aux derniers matches contre l’Espagne et Chypre. Il faut de toute manière toujours se donner à fond à l’entraînement et attendre sa chance », explique le médian belge. « J’avais joué à Naples mais ça ne change rien… Je pense que tous les matches que j’ai joué avec les Diables rouges ont aussi été bons. J’espère évidemment jouer, comme tous les joueurs présents ici ».

« Il faut travailler plus »

Il avoue sa surprise quant à l’attitude du sélectionneur. A la question de savoir si le coach lui parle : « Non, on n’a pas discuté de cette situation… Est-ce que ça me manque ? Vu ma position d’avant, oui, un peu. Mais c’est comme ça. Si ça ne tourne pas, il faut travailler plus. On est 23 joueurs mais seuls onze sont sur le terrain ».

Le joueur napolitain prend tout de même cette situation avec philosophie… « Il faut accepter la vision des entraîneurs. Avec le lourd programme en club ou en équipe nationale, il est difficile pour un joueur de tout jouer et il faut donc se faire remplacer ou remplacer un autre. Cela peut être irritant pour les joueurs concernés mais il faut faire avec », explique Mertens.

Le Diable estime même être descendu dans la hiérarchie de l’entrejeu : « C’est difficile mais je dois l’accepter. Sinon, cela va me donner mal à la tête et je n’aime pas avoir mal à la tête », confie le joueur, qui pourrait être une solution, ce vendredi, pour pallier l’absence de De Bruyne, contre la Bosnie.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top