Diables rouges

Roberto Martinez avant Belgique-Bosnie: “Thorgan Hazard ne débutera pas, je sais quelle sera mon équipe”

- 1418588610 B979900305Z - Roberto Martinez avant Belgique-Bosnie: “Thorgan Hazard ne débutera pas, je sais quelle sera mon équipe” -  actu diables rouges

Toujours douteux sur son genou, Thorgan Hazard ne s’entraînera finalement pas avec les Diables rouges ce jeudi avant le match du lendemain contre la Bosnie.

Le sélectionneur des Diables rouges n’y est pas allé par quatre chemins au moment d’annoncer les joueurs qui pourraient, ou non, débuter le match contre la Bosnie, ce vendredi (20h45). «Thorgan Hazard ne pourra pas s’entraîner ce jeudi. On aimerait prendre une décision demain mais il semble très peu probable qu’il débute contre la Bosnie», a confirmé Roberto Martinez en conférence de presse. «Il est actuellement dans une très bonne période et il sera très important à l’avenir pour les Diables rouges mais il doit être à 100% pour cela. Il a déjà eu une grosse semaine à gérer ici, avec sa blessure».

Le sélectionneur est resté par contre évasif sur le reste de l’équipe qu’il alignera au Stade Roi Baudouin. «Je sais quelle sera mon équipe, ce vendredi. Mais je le dirai aux joueurs avant tout le monde. D’abord, on va penser à s’entraîner, s’oxygéner et rester concentré sur les dernières 24 heures jusqu’au match de demain». Une certitude toutefois: son capitaine. «Ce sera Eden Hazard. Être capitaine, c’est être un leader, charismatique, capable de crier dans le vestiaire s’il le faut. Aujourd’hui, il est prêt à prendre ce rôle».

«Il faut la bonne intensité dès le début»

Quant à la tactique à employer pour disposer des Bosniens, Roberto Martinez confirme qu’il veut avant tout de la discipline. «La Bosnie est une équipe solidaire, qui a un grand sentiment national, avec des joueurs qui se connaissent bien et forment un sacré collectif», confie le coach fédéral. «On doit arriver au niveau auquel la Bosnie va se produire ce vendredi. Le système qu’on mettra en place ne sera pas le plus important. Si l’équipe fait exactement ce qu’elle a à faire, ce sera parfait. Il faut apporter la bonne intensité dès le début du match.»

Il veut toutefois que le groupe soit prudent, car la Bosnie a plus d’atout dans son sac: «On doit bien jouer avec et sans ballon et faire attention à nos lignes. Les Bosniens peuvent les traverser très vite. On doit donc travailler à la bonne intensité directement, pour les contrer».

«Beaucoup d’émotion autour de cette équipe»

Surtout, Roberto Martinez espère recevoir un meilleur accueil au Stade Roi Baudouin qu’à l’occasion de son premier match à la tête des Diables, début septembre, contre l’Espagne. «J’ai vu deux choses après le match contre l’Espagne: qu’il y avait beaucoup d’émotions autour de cette équipe, et que nous n’étions pas encore au niveau que nous souhaitions. On prend désormais la responsabilité de jouer devant notre public, de tout donner pour cette équipe, en souhaitant que tout le monde soit heureux, au sein de l’équipe et du côté des supporters», annonce le coach fédéral.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top