Diables rouges

Dries Mertens veut concurrencer les investisseurs chinois dans le rachat d’OHL

- 1077224695 B9711067317Z - Dries Mertens veut concurrencer les investisseurs chinois dans le rachat d’OHL -  actu diables rouges

Un groupe d’une trentaine de personnes, dont le Diable Rouge Dries Mertens, qui s’est baptisé ‘OHL op DREEF’, a lancé mercredi sa campagne visant à supplanter le groupe d’investisseurs chinois, le Shanghai Naisi Investment Management Center, avec lequel le club de football de la Proximus League (D2) a signé un préaccord de rachat «éventuel».

Une opération à laquelle le groupe entend s’opposer afin d’empêcher OHL de devenir à son tour comme tant d’autres un « marché de joueurs étrangers ». Son objectif est de créer au contraire une structure influente auprès des supporters, de la ville de Louvain, de la commune d’Oud-Heverlee, d’investisseurs potentiels, d’entrepreneurs locaux et des jeunes joueurs de la région dont elle aurait la confiance et serait le lien. Bref de garantir à OHL un avenir sans ingérence étrangère, fortement ancré localement.

Dries Mertens et d’anciens joueurs du club comme Bjorn Ruytinx et Wim Raeymakers font partie de ce groupe, aux côtés de gens issus des médias comme Kris Hoflack, Elke Neuville ou Lien Degol et des hommes d’affaires du coin. Le groupe OHL2020, qui s’était par le passé signalé par des prises de position très critiques envers la direction d’OHL, est également bien représenté, entre autres par Mike Naert et Sven Massart. Le groupe a ouvert une page Facebook ‘OHL op DREEF’ qui a atteint le nombre de 630 suiveurs en quelques heures.

« Notre premier objectif est de faire prendre conscience aux gens qu’il faut à tout prix arracher OHL des griffes chinoises. Nous sommes persuadés qu’il y a suffisamment d’investisseurs potentiels dans la région prêts à assurer l’identité louvaniste du club. On ne peut cependant pas garantir qu’on sera en mesure de proposer un véritable projet alternatif. Mais on explore déjà actuellement quelques pistes », précise Piet De Coster, le fondateur du groupe.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top