Diables rouges

Belgique-Grèce (1-1) : analyse et classement

La Belgique n’a pu faire mieux qu’un partage face à la Grèce (1-1), après avoir été menée durant toute une mi-temps après un but de Mitroglou (46e). En supériorité numérique dans la dernière partie du match, les Diables ont pu égaliser grâce à un but tardif de Romelu Lukaku (89e). Avec ce résultat, la Belgique reste en tête du groupe H.

Les Diables rouges affrontaient la Grèce lors de la cinquième journée des qualifications au Mondial 2018, dans le groupe H, ce samedi soir (20h45) au stade Roi Baudouin de Bruxelles.

En cas de victoire contre le 46e du classement Fifa, les Belges pouvaient réussir un 15 sur 15 à mi-parcours. Les troupes de Roberto Martinez auraient été alors bien lancées vers le Mondial de l’année prochaine en Russie. Mais la Grèce, deuxième de la poule, était sur le papier l’adversaire le plus dangereux du groupe.

Aux côtés des blessés Eden Hazard et Thomas Meunier, Kevin De Bruyne avait lui aussi déclaré forfait, laissant le sélectionneur bricoler un nouveau onze. Finalement, Martinez choisissait une équipe avec un milieu de terrain renforcé, avec la présence de Witsel, Nainggolan et Fellaini.

Après un début de match dominé par les Diables, avec notamment une possession de balle flirtant avec les 80%, les Belges se procuraient la première occasion via Fellaini peu avant le quart d’heure de jeu. Après une accélération de Mertens sur le flanc droit, ce dernier centrait et trouvait la tête de Fellaini, seul au second poteau, mais la reprise du joueur de Manchester United terminait sa course de peu hors du cadre de Kapino.

C’est encore lui qui se procurait une belle occasion à la 31e minute lorsqu’il reprenait un centre à ras de terre de Carrasco d’une subtile talonnade, qui était à deux doigts de surprendre le gardien grec.

À part ces deux belles opportunités, les Diables, en manque d’idées, n’ont pas pu inquiéter cette défense grecque bien organisée et repliée. Les deux équipes rentraient finalement aux vestiaires sur ce score de 0-0.

En début de seconde période, il ne fallait attendre que quelques secondes pour voir les visiteurs prendre l’avantage au marquoir! Après un dégagement manqué d’Alderweireld, le ballon revenait dans la foulée de Mitroglou qui allait tromper Courtois (0-1, 46e).

Les Diables tentaient de réagir mais avaient toujours du mal à emballer la rencontre. Cependant, à la 65e minute, les Grecs étaient réduits à dix après l’exclusion de Tachsidis pour abus de cartons jaunes.

Mais malgré la supériorité numérique, les Diables poussaient sans vraiment parvenir à inquiéter le gardien adverse, face à une défense totalement repliée qui ne laissait aucun espace.

Il fallait attendre les dernières secondes du temps réglementaire pour voir Romelu Lukaku sortir de sa boîte. L’attaquant contrôlait un ballon aérien dans le rectangle puis se retournait en armant une frappe qui terminait sa course au fond des filets (1-1, 89e).

Malgré une dernière occasion dans les dernières secondes de Lukaku, et une nouvelle exclusion dans les rangs grecs, les deux équipes se quittaient sur ce partage (1-1).

Avec ce résultat, la Belgique reste en tête du groupe H avec 13 unités, devant la Grèce (11 unités) et la Bosnie (10 pts).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top