Diables rouges

Russie-Belgique : les Russes égalisent dans les derniers instants face à des Diables rouges timorés (3-3)

- 2051035635 B9711552407Z - Russie-Belgique : les Russes égalisent dans les derniers instants face à des Diables rouges timorés (3-3) -  actu diables rouges

Après avoir arraché un point au stade Roi Baudouin contre de valeureux Grecs (1-1), les Diables rouges pouvaient cette fois jouer libérés. En Russie, ils se sont fait rejoindre dans les derniers instants (3-3).

La Belgique a été accrochée par la Russie 3-3 (MT 1-3), mardi lors d’une rencontre amicale disputée au Stade olympique de Sotchi. Rapidement menés suite à un but précoce russe, les Diables avaient inversé la tendance grâce à Kevin Mirallas (17e, s.p.) et Christian Benteke, auteur d’un doublé (42e et 45e). Mais la Russie, concentrée jusqu’au bout, a égalisé via Aleksey Miranchuk (74e) et Aleksandr Bukharov (90e+2).

Après les forfaits déjà actés d’Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Thomas Meunier, le sélectionneur Roberto Martinez a dû composer avec les nouvelles absences de Laurent Ciman, Marouane Fellaini et Thibaut Courtois. C’est donc avec pas moins de sept changements par rapport au partage contre la Grèce samedi (1-1) que les Diables débutaient la rencontre.

Les Russes vont ouvrir le score sur leur première possibilité. Un coup franc envoyé au deuxième poteau, bien remisé au petit rectangle, a trouvé Viktor Vasin qui n’a laissé aucune chance à Simon Mignolet (1-0, 3e).

Au quart d’heure, la Belgique est revenue dans la partie grâce à un penalty provoqué par Christian Benteke et transformé par Kevin Mirallas (1-1, 17e), auteur de son 10e but chez les Diables, le premier depuis 4 ans.

La phalange de Martinez va prendre les commandes du match avant le repos. Sur corner, une tête de Jan Vertonghen mal repoussée par Akinfeev a profité à Benteke, qui a placé le ballon hors de portée du gardien adverse (1-2, 42e).

Le même Benteke a fait le break d’une belle tête décroisée, idéalement servi sur coup franc par Nacer Chadli (1-3, 45e).

Alors que les Belges géraient confortablement la rencontre, Mousa Dembélé a perdu le ballon dans son propre camp. Sur une rapide contre-attaque, les Russes ont marqué une deuxième fois via Miranchuk (2-3, 74e).

Les Diables, qui n’ont pas brillé, ont été rejoint dans le temps complémentaire. Après une grosse occasion russe, ils ont encaissé sur un tir de Bukharov passé entre les jambes de Simon Mignolet (3-3, 90e+2). Peu concentrée en fin de partie, l’équipe belge concède donc un second partage en l’espace de quatre jours face des adversaires modestes.

La Belgique disputera son prochain match qualificatif pour le Mondial 2018 le 9 juin prochain en Estonie. D’ici-là, les Diables joueront une nouvelle rencontre amicale, cette fois contre la République tchèque (05/06).

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top