Diables rouges

Kevin De Bruyne: «Mon niveau est-il meilleur que l’an passé? Je ne sais pas»

- 384529572 B9713536313Z - Kevin De Bruyne: «Mon niveau est-il meilleur que l’an passé? Je ne sais pas» -  actu diables rouges

En pleine forme depuis le début de la saison, Kevin De Bruyne a une nouvelle fois fait l’étalage de ton son talent face à Naples mardi soir en Ligue des champions (victoire 2-1 des Citizens).

Manchester City a remporté mardi soir sur sa pelouse le duel au sommet du groupe F face à Naples 2 buts à 1. Et pour ne pas changer, Kevin De Bruyne a eu rôle prépondérant dans cette victoire en offrant notamment le but du break à Gabriel Jesus en première période. «Je pense qu’on a réussi notre match», expliquait le Belge à l’issue de la rencontre. «Ce n’était pas facile car Naples a le même jeu que nous. La première mi-temps était très bonne mais on a eu plus de mal en deuxième. Au final, ils ne se sont pas créés beaucoup d’occasions.»

À la pause, très remonté contre le corps arbitral après avoir reçu une carte jaune pour rouspétance, on l’a vu se diriger vers le quatrième arbitre pour obtenir des explications. Mais David Silva et Fernandinho se sont interposés, provoquant la colère du milieu de terrain. «À la pause, on m’a vu un peu énervé mais ce n’est rien de grave. On a eu une petite discussion (NDLR: avec Silva et Fernandinho) et après une minute, c’était passé. J’ai ça parfois avec ma femme, je crois que vous aussi (rires). C’est parfois nécessaire mais ce n’est vraiment pas important au final. Je suis resté très calme malgré les nombreux coups de sifflet contre moi et la carte jaune que je reçois. Mais bon, ça arrive.»

Il garde les pieds sur terre

Sur la plus haute marche du podium en Premier League et toujours invaincus, les Citizens sont aussi une machine à gagner en Ligue des champions. Un début de saison canon qui ne surprend pas le Diable rouge. «On veut être bons dans toutes les compétitions. Là, on a bien commencé. Chacun fait son boulot dans l’équipe, y compris les nouveaux joueurs. Et les autres sur le banc vont avoir leur chance vu qu’on va jouer beaucoup de matches.»

Encensé de toutes parts, notamment par son coach, Pep Guardiola, qui le considère ni plus ni moins comme le deuxième meilleur joueur de la planète derrière Lionel Messi, le stratège belge garde les pieds sur terre. «Mon niveau est-il meilleur que l’an passé? Je ne sais pas… Je crois que c’est surtout l’équipe qui s’est améliorée. Quand l’équipe joue bien comme cela, c’est plus facile pour moi. Sur le terrain, ce n’est pas moi, tout seul, qui fais tout. Ce sont les autres qui marquent!»

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top