Diables rouges

Roberto Martinez n’est pas d’accord avec les critiques sur la défense

- 51847045 B9713447857Z - Roberto Martinez n’est pas d’accord avec les critiques sur la défense -  actu diables rouges

Lors de leur victoire 3-4 en Bosnie-Herzégovine, samedi, les Diables rouges ont affiché la «winning mentality» chère au sélectionneur Roberto Martinez.

Les troupes de Martinez étaient menées 2-1 au repos. Après la pause – avec un 3-4-2-1 qui devenait un 4-3-3 en perte de balle – le score est passé à 2-3. Les Bosniens ont égalisé, mais les Diables rouges ont trouvé les ressources pour marquer à nouveau.

Offensivement, les Diables rouges étaient aussi dans le bon. À l’inverse, les Belges ont encaissé trois buts contre une équipe qui n’appartient pas au top mondial. «
Je ne suis pas d’accord avec une partie des critiques concernant la défense
», a déclaré Martinez lundi. «
Vu l’état du terrain, le travail défensif était difficile et nous avons aussi eu de la malchance. Nous avions la rencontre parfaitement sous contrôle jusqu’à la sortie de Marouane Fellaini. Et tout de suite après, le premier but bosnien est tombé. La réaction de l’équipe était très bonne, c’est le plus important. J’ai vu beaucoup de concentration en défense. Nous défendions tous ensemble et tout le monde pouvait aussi attaquer.
»

Martinez a vu une meilleure deuxième période, avec un rôle plus offensif pour Kevin De Bruyne et Yannick Carrasco. En perte de balle, Thomas Meunier reculait comme arrière droit et Vertonghen coulissait sur le côté gauche. «
Nos adversaires se concentraient souvent sur Eden et Kevin, ils voulaient les laisser hors du match. Nous devons être imprévisibles. Tout le monde peut marquer chez nous. Si tout le monde est dangereux, nous créons aussi de l’espace pour Hazard et De Bruyne.
»

Martinez veut procéder par étapes lors de la préparation au Mondial. «
D’abord, nous devons terminer cette campagne de qualification. Il y aura ensuite les deux rencontres amicales en novembre. Le 1er décembre, il y a le tirage au sort à Moscou. Le but du match de demain/mardi est simple: gagner pour rester dans le top-sept du classement mondial. Nous ne devons pas penser au record de buts, nous ne pouvons pas être distraits. Chypre n’est pas si mauvais, ils ont mis les autres équipes du groupe en difficulté
», a conclu le sélectionneur.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top