Diables rouges

Tirage au sort du Mondial 2018: l’Union Belge effectuera une dernière visite au Moscow Country Club

- 1991070718 B9713951613Z - Tirage au sort du Mondial 2018: l’Union Belge effectuera une dernière visite au Moscow Country Club -  actu diables rouges

Si les Diables rouges choisissent de conserver Moscou comme ville de base, il vaudrait mieux éviter le groupe G qui prévoit des matches à Sotchi et dans l’enclave territoriale de Kaliningrad.

L’Union Belge de Football (URBSFA) profitera du tirage au sort de la Coupe du Monde 2018 prévu vendredi après-midi pour visiter une dernière fois le Moscow Country Club, établissement qui devrait servir de camp base aux Diables rouges lors du prochain Mondial en Russie qui se déroulera du 14 juin au 15 juillet.

L’Union Belge a choisi le Moscow Country Club depuis longtemps mais la FIFA n’autorise pas les fédérations à réserver les hôtels avant le tirage au sort. «Nous devons encore savoir dans quels stades et dans quelles villes nous allons jouer. Nous devrons tenir compte des déplacements mais nous sommes quasi sûrs que nous allons confirmer notre présence dans cet hôtel
», avait déjà affirmé le CEO de l’Union Belge Koen De Brabander. Il est situé à Nahabino à une petite trentaine de kilomètres au nord-ouest de Moscou.

Le vendredi 1er décembre, les Diables rouges connaîtront leurs adversaires au terme du tirage au sort qui se déroulera dans la salle des concerts du Kremlin. La Belgique fait partie des huit têtes de séries et pourrait se retrouver dans les groupes allant du B au H, le groupe A étant réservé au pays hôte, la Russie.

La lettre du groupe associée au numéro du chapeau duquel proviennent les équipes déterminera alors le nom des villes et des stades dans lesquels la Belgique devra jouer lors des trois premiers matches. En dépit de la taille du pays, les déplacements ne devraient pas être insurmontables pour les équipes engagées. La compétition se déroule en effet dans la partie occidentale de la Russie. En considérant Moscou comme ville de départ, les déplacements les plus longs à vol d’oiseau seraient à Ekaterinbourg (1418 km), Sotchi (1361 km) et Kaliningrad (1094 km). Nizhny Novgorod ne se situe quant à elle qu’à 397 km de la capitale. De plus, les têtes de séries sont assurées de jouer au moins un match à Moscou.

Si les Diables rouges choisissent de conserver Moscou comme ville de base, il vaudrait mieux éviter le groupe G qui prévoit des matches à Sotchi et dans l’enclave territoriale de Kaliningrad.

Les vainqueurs de ce groupe devra en plus jouer son huitième de finale à Rostov qui se situe à presque 1000 km de Moscou. Le groupe F et ses déplacements à Sotchi et Kazan est également à éviter. Le groupe D serait en revanche idéal. Sa tête de série dépasserait de peu les 1000 km de voyage avec des déplacements à Nizhny Novgorod (397 km) et à Saint-Petersbourg (633 km). Le vainqueur du groupe jouerait, qui plus est, son huitième de finale à Nizhny Novgorod.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top