Diables rouges

Martinez: «À l’Olympiacos, Mirallas est rentré chez lui»

martinez: «À l’olympiacos, mirallas est rentré chez lui» - 757791237 B9714432095Z - Martinez: «À l’Olympiacos, Mirallas est rentré chez lui» -  actu diables rouges

Pour l’entraîneur des Diables rouges, Kevin Mirallas a eu raison de quitter Everton pour s’engager avec le club grec.

En manque cruel de temps de jeu et de considération depuis le début de saison (13 matches seulement avec Everton), Kevin Mirallas a opté pour un retour (sous forme de prêt avec option d’achat) à l’Olympiacos, après 6 années passées sur les rives de la Mersey. Les Thrylos l’ont d’ailleurs emporté 2-0 contre Lamia ce lundi soir, avec le Belge aligné d’entrée sur le côté gauche de l’attaque. Un choix de carrière intéressant à quelques mois de la Coupe du monde en Russie, une compétition à laquelle le Liégeois espère bien participer après avoir raté l’Euro 2016.

Roberto Martinez, qui a dirigé Kevin Mirallas chez les Toffees, valorise cette décision dans une grande interview accordée à un média grec. «
C’est un joueur très important pour nous
», précise d’emblée le sélectionneur des Diables rouges. «
Et il était primordial pour lui, mais aussi pour le groupe, qu’il s’engage avec une équipe qui lui offre une certaine visibilité sportive; c’était nécessaire pour espérer être dans la liste des 23 sélectionnés pour le Mondial. Là, il a rejoint un club de l’Olympiacos qui le convoitait depuis longtemps. Kevin était très sollicité mais j’ai le sentiment qu’il est rentré à la maison. En plus, il bénéficie de la présence d’autres Belges (NDLR: Silvio Proto, Bjorn Engels, Guillaume Gillet et Vadis Odjidja).»

Roberto Martinez a également rappelé que les Diables rouges n’allaient pas débarquer au pays des Tsars avec l’étiquette de favori pour le sacre suprême: «
Non, non, je crois que ce sont les pays qui ont déjà soulevé le trophée par le passé, comme la France, le Brésil, l’Argentine ou l’Espagne, qui sont en pole position. Notre objectif est d’être le plus compétitif possible, d’être en mesure de lutter avec eux.
»

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top