Diables rouges

Mercato: Nainggolan quittera-t-il la Roma pour la Chine dès cet hiver?

- 1299718639 B9714339444Z - Mercato: Nainggolan quittera-t-il la Roma pour la Chine dès cet hiver? -  actu diables rouges

Décidément, Radja Nainggolan vit un début d’année 2018 particulièrement délicat. Le Ninja était certainement loin d’imaginer qu’une vidéo postée sur les réseaux sociaux le soir du réveillon, dans laquelle il s’est certes laissé aller à quelques injures sous l’influence avouée de l’alcool, aurait de telles conséquences pour lui.

Une amende de plus de 100.000 euros (30% de son salaire mensuel) imposée jeudi par l’AS Rome, puis une suspension d’un match décidée vendredi par son club, en commun accord avec son entraîneur Eusebio Di Francesco. Ce samedi, c’est donc depuis les tribunes du stade olympique de Rome que Nainggolan a dû observer, la défaite des Giallorossi face à l’Atalanta Bergame (1-2), où Timothy Castagne est resté sur le banc. Un revers qui met définitivement fin aux espoirs de titre pour les Romains, à 12 points du leader Naples (qui possède toutefois un match de plus).

En se privant volontairement de leur milieu de terrain, Di Francesco et la Roma se sont donc mis des bâtons dans les roues en voulant, à juste titre selon certains, protéger l’image du club. Et contre toute attente, les supporters romains ont compris cette décision et l’ont fait savoir à Radja Nainggolan. «
C’est de ta faute
», ont scandé les tifosis à l’issue de cette défaite face à Bergame. Au moment de quitter le stade camouflé sous sa capuche noire et blanche, le Diable rouge a également été apostrophé par des membres de la tribune d’honneur, visiblement très remontés à son égard. «
Radja Nainggolan a aussi participé aux défaites de la Roma cette saison. Le plus important, c’est l’équipe
», a temporisé son entraîneur en conférence de presse, soucieux de défendre la décision prise par le club romain. Celle qu’il a d’ailleurs respectée et même approuvée vendredi face aux mêmes journalistes.

Quoi qu’il en soit, le désamour entre Nainggolan et ses propres supporters est désormais réel. Le Belge devra, si on lui en donne l’occasion, reconquérir les cœurs après la mini-trêve italienne, la Serie A ne reprenant que dans deux semaines. À moins qu’il ne claque la porte d’ici là: selon La Gazzetta dello Sport, le club chinois de Guanghzhou Evergrande préparerait une offre de 40 millions d’euros pour l’attirer dès cet hiver. Nainggolan était arrivé en juillet 2014 à l’AS Rome qui avait payé 15 millions pour le faire venir de Cagliari.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

To Top